LES EXPLORATEURS


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 17:25

Ahhhh, merci!

Surveillez votre état de santé hein... vous devez rester toujours solide comme un roc et le vérifier plusieurs fois dans la journée, vu qu'il semble que cela soit fluctuant au cours de la journée quand on est en train de tomber malade...

Certains bateaux sont traités de pestiférés dans les ports et certains comtés exigent la quarantaine des passagers. Il vous faudrait vérifier si en Italie on sera bien accueilli... sinon pas besoin de s'y attarder hein...

Revenir en haut Aller en bas
Nwaarlunn

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 17:28

En y réfléchissant, finalement si on me combine une fellation avec le doigt dans le cul, là, on peut en mettre deux.

Je ne sais par quel étrange phénomène mécanique cela se fait, peut être qu'en aspirant d'un côté, cela produit une forme de dépression et engendre une dilatation anale.

Les grands médicastres de Paris étudient actuellement la chose pour en découvrir les raisons profondes.
Mais, étant donné qu'il s'agit d'un sujet assez obscur, ils n'avancent qu'à petits pas !

mais la science vaincra !!!
Revenir en haut Aller en bas
Nwaarlunn

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 18:11


Arf ! Désolé hein, mais j'ai encore penser à un truc !!!

En fait, ne mettez pas deux doigts, cela n'ira pas.
Il est préférable de s'en tenir à un doigt et une turlute, voire une cravate de notaire ou branlette espagnole si vous êtes outillés pour.

Bin oui, pendant que vous me faites ce petit truc de rien du tout, moi, je compte ravir vos oreilles en jouant de la mandoline et en chantant l'Internationale.

Alors, ce que je crains avec deux doigts dans le cul, c'est que je fasse des fausses notes, ce qui, serait une bien mauvaise façon de vous remercier, vous en conviendrez avec moi hein !

Donc voilà....

Merci de m'avoir écouter.
Revenir en haut Aller en bas
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 18:47

Viens mon ange je veux bien écouter la mandoline... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Taillevent

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 21:06

Un petit conte médiéval pour vous, ça vous fera de la lecture pendant la traversée:



Citation :
Le Conte de Carême et Charnage.


Il y a très longtemps, il y avait deux princes. L’un était Charnage, riche en amis, honoré des rois et des ducs, .aimé par toute la Terre, et l’autre Carême, le félon, haï des pauvres gens, qui avait moult riches maisons, abbayes, monastères, prince souverain des étangs, des fleuves et des eaux de toute la Terre.
A un festin donné par un roi lointain, comme il vint escorté d’une grosse suite de saumons et de raies, on le reçut fort bien. Mais cet accueil est à l’origine d’une querelle fameuse, ainsi que vous allez le voir. Charnage, choqué de la préférence injuste qu’on donnait à son rival, ne put commander à sa colère et s’emporta contre lui en menaces et outrages. Carême, à qui furent rapportés ces discours injurieux, et naturellement fier et hautain, éclata à son tour. Il s’avança vers son ennemi, le traita de vil diable, lui commanda de fuir, puis lui déclara la guerre : guerre terrible et sanglante qui ne devait finir que par la ruine de l’un des deux rivaux.

Tous deux se rendirent aussitôt dans leurs Etats, afin de hâter eux-mêmes les préparatifs du combat et de convoquer leurs vassaux. Carême fit du hareng son messager qui, par la mer, conta les nouvelles. Aux balaines, aux saumons, et à la petite friture, il dit que Carême allait livrer bataille à Charnage. Tous vinrent au rendez-vous. Le menu fretin forma le premier front. Les anguilles se rangèrent derrière. Les harangs frais à la sauce aillée vinrent après le mulet, haddock, et merlan et rouget et tant de ces autres poissons vinrent, brandissant épines avec les flets au fenouil rôti, moules au civet, viande et lard de baleine.
Un faucon, dans l’autre camp, fut chargé d’aller lever une armée. Ainsi, une quinzaine plus tard, se rangèrent derrière Charnage les combattants de toute la région. En premier, les purées grasses. Et après vinrent, pour aider leur seigneur, charbonnées, chair de porc à la verte saveur, brochettes, pigeons rôtis et cuits en pâte, lardé de cerf au poivre noir, chair de bœuf à l’ail, salmis amenant poussins en rôt et en brouet, paons rôtis et cuits en pâte.
Les saucisses poivrées apportèrent la nouvelle que viendrait les andouilles et la moutarde, amenant avec eux gras agneaux, trips de porc et de mouton, poireaux au gras, à l’échinée, à l’andouille et au jambon, pois au lard, pois à l’huile et pois pilés, fèves à la cretonnée, et même bouillies, laits doux, laits surs, crème, beurre, frais et dur fromage, chaudes tarte et chauds flans, blancs-mangers puis les rissoles, les fritiaux et diverses pâtisseries.

Les grues et les hérons vinrent aussi présenter leurs services. Le cygne et le canard offrirent de veiller à l’embouchure des rivières et promirent de les garder si bien qu’aucun de leurs ennemis ne pourrait passer. Agneaux, porcs, lièvres, lapins, pluviers, outardes et chapons, poules et butors, oies grasses et enfin le paon, fier de son plumage, tous jusqu’à la douce colombe se rangèrent sous l’étendard de leur souverain. Cette troupe bruyante, fière de son nombre, célébrait d’avance sa victoire, et partout, sur son passage, faisait retentir les airs de ses cris discordants.
Carême s’avança monté sur un mulet, avec un saumon comme haubert, une cotte de mailles de lamproie. Une raie formait sa cuirasse, une arête, ses éperons et une sole longue et large, son épée. Les munitions de guerre consistaient en pois, marrons, beurre, lait et fruits secs.
Charnage montait un cerf dont le bois ramé était chargé d’alouettes. Il portait un gilet de chair de porc et de mouton, son heaume était fait d’une tête de sanglier surmonté d’un paon. Son épée était une défense de cochon bien ouvragée, forgée par un boucher et aiguisée par un cuisinier, sa lance, un bec d’oiseau, son bouclier, une tarte, et sa bannière, un frais fromage.

Dès que les deux preux s’aperçurent, ils fondirent l’un sur l’autre et se battirent avec rage. Le cerf éperonna le saumon qui fit de tels efforts qu’il lui mit l’épée au corps. Les troupes de chaque parti s’étant avancées pour leur venir en aide, ils furent bientôt séparés et la bataille devint générale.
Le premier corps qui remporta l’avantage fut celui des chapons. Il fondit sur les merlans, et les fit trébucher à terre si vivement que, sans les raies armées d’aiguillons soutenues par les maquereaux et les flets, l’équilibre aurait été rompu. Les archers de Carême commencèrent alors à faire grêler sur leurs ennemis une pluie de figues sèches, de pommes et de noix. Aussitôt, les barbues, les brèmes dorées, les congres aux dents aiguës s’élancèrent dans leurs rangs frappés de stupeur, tandis que les anguilles frétillantes, s’entortillant dans leurs jambes, les faisaient tomber sans peine. On remarqua surtout un jeune saumon et un bar courageux qui firent des prodiges. Non, une semaine entière ne suffirait pas pour conter toutes les prouesses que virent naître cette journée.

Déjà, l’armée des eaux gagne du terrain et la victoire s’annonce quand, tout à coup, les canards par leurs cris appellent au secours deux hérons et quatre faucons qui s’élèvent dans les airs et font grand ravage parmi les poissons. Le butor et la grue viennent les seconder. Tout ce qu’ils attaquent est avalé, et le carnage devient terrible. Le bœuf pesant, qui jusqu’alors avait vu, sans s’émouvoir, le danger de son parti, s’ébranle enfin. Il s’avance lourdement, abat et renverse des files entières de guerriers à écailles, écrase tout ce qui ose lui résister et, seul, jette le désordre et l’épouvante dans l’armée de Carême.
C’en eût été fait à jamais du roi des eaux, s’il s’était obstiné à combattre plus longtemps. Il céda avec prudence devant le danger et fit sonner la retraite, dans l’espoir qu’il pourrait, profitant des ténèbres, reformer ses troupes et recommencer le lendemain.
De part et d’autre, la nuit fut employée à prendre de nouvelles dispositions, mais un évènement imprévu vint décider du sort des deux adversaires…

Au point du jour, Noël, suivi d’un renfort considérable de bacon, d’échines et de jambons, arriva au camp de Charnage, et la joie que souleva sa présence éclata en cris d’allégresse. Ces transports bruyants retentirent jusqu’au camp opposé et y jetèrent l’alarme. On voulut savoir ce qui les occasionnait et on envoya des espions pour s’en éclaircir. Mais quand ceux-ci de retour eurent fait leur rapport, à l’inquiétude succédèrent l’abattement et la résignation. En vain, Carême, par ses harangues, essaya de réchauffer les courages ; la terreur les avait glacés. Chacun jetai ses armes, et de toutes parts l’on entendait les voix clamer : « La paix ! La paix ! »
Forcé de traiter contre son gré, et sur le point de se voir trahi par ses propres troupes, le triste monarque envoya, pour négocier, un député au vainqueur.

Charnage, qu’avait enorgueilli la victoire de la veille, exigea en premier que son ennemi fut banni à jamais de la chrétienté. Cependant, sur les recommandations de ses barons, il entra en accommodement et, conjointement avec eux, conclut un traité dans lequel il consentit que Carême parût quarante jours l’an et deux jours en outre, environ, dans chaque semaine, mais ce ne fut qu’à la condition que les chrétiens, en dédommagement, pussent, pendant ces jours de pénitence, joindre au poisson le lait et le fromage dans leur repas.
Et ce fut ainsi que le roi Charnage fit du roi Carême son vassal.




En référence avec la boustifaille, bien entendu ^^. Je ne suis pas cuistot pour rien!
Revenir en haut Aller en bas
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 21:36

Hé hé pas mal du tout! Merci pour ce conte. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Elohane

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Uzes

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 23:32

cheers yes merci pour le conte c'est vrai autant passer ici c'est sympa et ca fait passer le temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
cleo_de_meridor
Admin
avatar

Messages : 2715
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Montpellier ou en mer

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Dim 30 Déc - 23:52


Cleo s'installa confortablement et écouta le conte

Merci, pour ce moment de plaisir ...





  ti amo



La rose des vents
Revenir en haut Aller en bas
http://meridor.forumgratuit.org
cleo_de_meridor
Admin
avatar

Messages : 2715
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Montpellier ou en mer

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Lun 31 Déc - 0:35

Citation :
Le prochain déplacement s'effectuera dans 207 minutes.




Direction du vent : Nord-Ouest
Intensité sur l'échelle d'Archibald H. : 2/4

Le bateau est en pleine mer.
Position : X = 228, Y = 262
Points d'action : 4
Points de vie : 36



Vous effectuez un mouvement vers l'ouest.
Vous possédez 2 bonus.

il est pas beau notre sapin Parisien !!!!

http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=NCefETaCueg


http://www.visites-guidees.net/article-le-sapin-swarovski-noel-du-siecle-des-galeries-lafayette-haussmann-113707859.html




  ti amo



La rose des vents
Revenir en haut Aller en bas
http://meridor.forumgratuit.org
cleo_de_meridor
Admin
avatar

Messages : 2715
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Montpellier ou en mer

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mar 1 Jan - 2:07

bon néné à tous

http://www.youtube.com/watch?v=QUf1kEwwcWI

Citation :

Direction du vent : Nord-Ouest
Intensité sur l'échelle d'Archibald H. : 2/4

Le bateau est en pleine mer.
Position : X = 218, Y = 261
Points d'action : 1
Points de vie : 36



Vous effectuez un mouvement vers l'ouest.
Vous possédez 1 bonus.






  ti amo



La rose des vents
Revenir en haut Aller en bas
http://meridor.forumgratuit.org
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mar 1 Jan - 9:19

Bonheur et santé à tous! Bonne année!

bisous

Revenir en haut Aller en bas
Nwaarlunn

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 0:23


Hips ! Captain ??? Burp ! On va s'rebeller !!! Hips ! Burp ! Y a plus rien à se foutre dans l'gosier dans c'foutu mess !


Et, Hips, au fait, Hips, on z'est où ???

drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Elohane

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Uzes

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 12:32

Very Happy *apporte un tonneau de vin de toscane pour tous ..

A votre santé mdr

Tchin Nwaarlunn

:tchin:
Revenir en haut Aller en bas
cleo_de_meridor
Admin
avatar

Messages : 2715
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Montpellier ou en mer

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 16:08

ben je vais remettre


Le prochain déplacement s'effectuera dans 114 minutes.




Direction du vent : Nord
Intensité sur l'échelle d'Archibald H. : 2/4

Le bateau est en pleine mer.
Position : X = 207, Y = 260
Points d'action : 8
Points de vie : 36



Vous effectuez un mouvement vers l'ouest.




  ti amo



La rose des vents
Revenir en haut Aller en bas
http://meridor.forumgratuit.org
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 20:12

Hey! Ho on est où là??????

Citation :
Vous ne savez pas trop où vous êtes... Vous êtes en quelque sorte dans un état de perditude avancé

C'est quoi ça???

Capitaine?????
Revenir en haut Aller en bas
Nwaarlunn

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 20:19


Et on a soif !!!!

Mais bon, pas au point de boire la tasse, donc , n'essayez pas la navigation sous-marine siouplait. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Akashia

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 29/11/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 20:23

emelyne a écrit:
Hey! Ho on est où là??????

Citation :
Vous ne savez pas trop où vous êtes... Vous êtes en quelque sorte dans un état de perditude avancé

C'est quoi ça???

Capitaine?????

C'est que vous etes en pleine tempête et que meme le capitaine ne sait pas ou aller !
En général on demande aux autres capitaines qui ne sont pas perdus de nous montrer leur carte pour savoir ou il faut qu'on aille comme ca on ne se perd pas !

Vous inquiétez pas ! tout va bien !! poussez madame poussez !!
Revenir en haut Aller en bas
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 20:29

Ahhh où est Cleo???? tu peux lui montrer où aller?

On était à la traine je crois vers 18h...vous êtes devant?
Revenir en haut Aller en bas
Nwaarlunn

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 20:33

D'accord, mais j'ai quand même encore soif , moi ! :bounce: Razz
Revenir en haut Aller en bas
Taillevent

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 21:16

Je vais être malaaaaade...

Avec la barbe, c'est pas pratique, ça, les enfants!
Revenir en haut Aller en bas
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 21:39

Bon trop inquiète, j'ai envoyé un pigeon a des "ceux qui savent" (JNCP)

voici une réponse :

Citation :
le tout est de se rapprocher des côtes, à partir de la dernière position connue, et, si possible dans la direction qu'on veut suivre.
Il faut que le capitaine fasse le point très régulièrement, en notant la direction suivi et les résultats des rounds navals.
J' ai passé une trentaine de round, avec le fait d'être perdu, entre le golfe du Morbihan et la côte nord-est de l'Espagne. Et la différence en ressortant du "brouillard" fut de 2 carrés nautiques à l'est, entre ma position estimée et réelle.
Revenir en haut Aller en bas
cleo_de_meridor
Admin
avatar

Messages : 2715
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Montpellier ou en mer

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 21:45

aloé!!!!! les amis pas de panique

Citation :

Vous êtes perdu...



Direction du vent : Nord
Intensité sur l'échelle d'Archibald H. : 2/4

Le bateau est en pleine mer.
Points d'action : 6
Points de vie : 36



Vous effectuez un mouvement vers l'ouest.



celsius fait ça pour paniquer les petits nouveaux, mais Cleo ne lit même pas ceci ^^

Cleo sait toujours ou elle se trouve, Cleo a toujours sa carte à jour ...
Cleo il est vrai na pas pu faire le round de 14H (HRP impossible) mais ce n'est pas grave, car Cleo tout comme Chuck Norris a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois. Alors ... vous pensez bien qu'elle n'est pas perdue ^^

en voilà la preuve

nous sommes là







  ti amo



La rose des vents


Dernière édition par cleo_de_meridor le Mer 2 Jan - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://meridor.forumgratuit.org
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 21:46

JE VEUX RENTREEEEEEERRRRRRR!!!!!!!!


CAPITAIIIIIIINE!!!!

No

On est perdu.......
Revenir en haut Aller en bas
cleo_de_meridor
Admin
avatar

Messages : 2715
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Montpellier ou en mer

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 21:51

on est pas perdu j'ai dis !!!!





  ti amo



La rose des vents
Revenir en haut Aller en bas
http://meridor.forumgratuit.org
emelyne

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : pour l'instant... Patay

MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   Mer 2 Jan - 21:53

Ben c'est pourtant bien écris blanc sur noir et c'est pas moi qui l'ai dit.... quelles sont les coordonnées alors? confused
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cabine de pilotage de la caraque de guerre "la voie Lactée"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FAQ] Bagage cabine
» [Bagage cabine] Le plus pratique?
» La guerre des voisins
» Electicité cabine / placard cuisine
» "Noëls de Guerre" à Compiègne du 27 nov au 31 janv 2011

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES EXPLORATEURS :: le voyage à bord de la sirène de Gascogne-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: